Les indications à L’ostéopathie

L’ostéopathie est souvent une réponse adaptée à toute diminution de mobilité d’une structure de l’organisme engendrant des répercussions localement puis à distance.
Elle apporte un soulagement, après exclusion de toute contre-indication, aux troubles fonctionnels de tous les grands systèmes du corps :

 

De l’appareil locomoteur : lombalgies, cervicalgies, torticolis, dorsalgies, douleurs intercostales, névralgies, entorses, accidents musculaires, tendinites, conséquences du « coup du lapin », côtes ou « vertèbres déplacées » ou bloquées.

• Du système digestif : difficultés de digestion, constipation, diarrhée, ballonnements, brûlures d’estomac, reflux, régurgitations, nausées.

• Du système génito-urinaire : règles irrégulières, douloureuses, certaines incontinences, préventions des infections urinaires.

• Du système nerveux : état d’hypernervosité, d’anxiété, de troubles du sommeil, de stress, de fatigue, d’irritabilité, céphalées, migraines, vertiges.

• Du système vasculaire : troubles de la circulation, jambes lourdes, hémorroïdes.

• De la bouche et de la sphère ORL : vertiges, prévention des sinusites et otites répétitives, bourdonnements.

• Du système respiratoire : prévention des bronchites répétitives.

• de l’accompagnement de la grossesse et du post-partum

• de l’accompagnement du nourrisson (troubles du sommeil, agitations, régurgitations, coliques, plagiocéphalies)

• des traitements des pathologies orthopédiques de l’enfance et de l’adolescence
• des traitements orthodontiques

• des séquelles de traumatisme (accidents de la voie publique, conséquences de chutes et de chocs, travail post chirurgical après cicatrisation).